Culture d’Artemisia Annua

culture d'Artemisia annua

Sol

Artemisia Annua préfère les sols libres exposés au sud , mais s’adapte également aux sols argileux. La plante est peu exigeante face aux facteurs nutritionnels. En Italie, il a un cycle de croissance printemps-été et la floraison a lieu à la fin de l’été. La plante est moyennement résistante aux basses températures et sèche complètement avec les premières gelées.

Semis

Le semis est effectué en pépinière , étant donné la très petite taille des graines. Les plants d’Artemisia Annua au stade de 2-4 feuilles et d’environ 10 cm de haut sont repiqués en plein champ à l’ aide de repiqueurs communs.

Il n’y a actuellement pas de densité optimale pour la culture industrielle car il y a peu de tests agronomiques réalisés sur cette plante. Sur la base des quelques données disponibles, il semble qu’une densité d’environ 6 plantes par mètre carré représente le bon compromis pour le développement de la plante et pour l’accumulation du principe actif.

L’azote nutritif ne semble pas avoir d’influence sur les caractéristiques biométriques et productives de l’armoise, qui bénéficie plutôt de contributions modestes en phosphore et en potassium. L’irrigation affecte également positivement la productivité, mais les coefficients de récolte ne sont pas disponibles pour calculer les besoins d’irrigation. La lutte contre les mauvaises herbes (sans herbicides homologués) est effectuée avec 1 ou 2 mauvaises herbes.

Collecte et utilisation

La teneur maximale en artémisinine (ingrédient actif d’Artemisia Annua, capable de tuer les cellules cancéreuses, lisez ici ) coïncide avec la phase de floraison précoce . C’est le bon moment pour la récolte , qui se fait en tondant les plantes. Ceux-ci sont ensuite mis à sécher dans une pièce couverte et ventilée . Il n’existe actuellement aucune machine adaptée à la récolte mécanisée. Il serait important de ne pouvoir collecter que les feuilles ou les sommets apicaux de la plante, laissant la partie ligneuse dans le champ.

Adversité et parasites

La plante Artemisia Annua semble particulièrement résistante, n’est pas attaquée par les parasites et n’est pas sujette à développer des maladies de quelque nature que ce soit.