Le président malgache Andry Rajoelina a officiellement lancé un remède à base de plantes local qui, a-t-il dit, est capable de prévenir et de traiter le nouveau coronavirus (SRAS-COV-2)!

« Des tests ont été réalisés: deux personnes se sont rétablies grâce à ce traitement « , a confirmé Rajoelina, ajoutant  » Cette tisane donne des résultats en sept jours seulement « .

Lors du lancement public de la boisson, baptisée « Covid-Organics », il a ensuite déclaré qu’il s’agissait d’une tisane naturelle à base d’ Artemisia annua , une plante utilisée depuis des millénaires en Asie puis en Afrique, pour prévenir et traiter le paludisme, à la fois sous la forme de tisane , comme médicament (extrait d’ artémisinine ).

Artemisia covid organics
COVID Organics

Enfin il a ajouté:  » Je serai le premier à boire ce produit devant vous, pour vous montrer qu’il est curatif et n’a aucune contre-indication « .

Comme on pouvait s’y attendre, l’ OMS (Organisation mondiale de la santé) ne l’a pas aimé (ce qui est bien connu en ce qui concerne les remèdes naturels), répondant par une note officielle:

« Il n’y a aucune preuve scientifique à l’appui de ces remèdes alternatifs, montrant qu’ils peuvent prévenir, voire guérir, la maladie COVID-19. En outre, certaines de ces herbes peuvent être dangereuses pour la santé humaine ».

Mais le président Rajoelina est convaincu de sa découverte et entend distribuer gratuitement la boisson Artemisia annua aux plus démunis et aux enfants à titre préventif .

Le Dr Charles Andrianjara , directeur de l’IMRA (Institut malgache de recherche appliquée) a déclaré:

« Covid-Organics sera utilisé comme prophylaxie, c’est-à-dire pour la prévention. Cependant, les observations cliniques ont montré son efficacité également en traitement curatif ».

Pour le moment à Madagascar, sur un total de 26 millions de personnes, seules 121 ont été testées positives pour le Coronavirus , dont 33 se sont rétablies et aucun décès n’a été enregistré.

Le pays a déclaré l’état d’urgence national après la confirmation des premiers cas le 20 mars 2020, bloquant les principales villes d’Antananarivo, Fianarantsoa et Toamasina. 

A partir du lundi 21 avril, suite à la découverte de Covid-Organics – la boisson à base d’Artemisia annua – les restrictions ont été réduites.